En rééducation animale, le laser est une technique qui utilise l’énergie lumineuse afin de stimuler la guérison des tissus lésés. Ce type de soin est régulièrement utilisé chez le chien pour traiter les inflammations, accélérer la cicatrisation des plaies chroniques ou encore la réparation des tissus.

Une thérapie au laser


Dans la médecine vétérinaire, l’utilisation du soin au laser consiste à appliquer un rayonnement électromagnétique qui peut être absorbé jusqu’à 6 cm de profondeur dans les tissus du chien.

La puissance et la longueur de ces rayonnements  ont un rôle primordial dans l’efficacité du traitement.

Cette technique est utilisée chez le chien pour obtenir une amélioration de la réparation des tissus et des processus biologiques. D’autres effets sont également recherchés pour ce type de soin :

  • Stimuler la guérison
  • Soulager la douleur
  • Faciliter la réorganisation des tissus
  • Créer un effet anti-inflammatoire
  • Améliorer l’activité vasculaire…

Cependant, la thérapie au laser présente des contres indications ainsi que des risques pour les utilisateurs non expérimentés. Par conséquent, cette thérapie ne peut être appliquée que par un vétérinaire.

Par exemple, l’utilisation de cette technique est à éviter sur plusieurs zones chez le chien : les yeux, les zones d’hémorragie, de récentes injections, les tissus néoplasiques et même en cas de gestation de l’animal.

Et à Alforme ?


Dans la médecine vétérinaire, le soin au laser gagne en popularité et son utilisation est de plus en plus fréquente chez les animaux de compagnie.

Au centre Alforme, cette technique peut être utilisée dans le cas d’une dysplasie de la hanche du chien, une plaie infectée ou encore des tissus mous.

Lors d’une séance, l’animal ne ressent aucune douleur, simplement une légère chaleur bienfaisante avec quelques picotements.

La durée du soin au laser peut varier de 5 à 10 minutes selon la zone traitée et la fréquence des traitements. La fréquence est à définir directement avec le vétérinaire qui établira un programme en fonction des besoins de votre chien.

Pour des problèmes chroniques par exemple, on peut aller de 2 à 3 séances par semaine au début avec une diminution du nombre de traitements selon l’amélioration.

Avec cette thérapie, des résultats peuvent être visibles dès les premières séances selon les cas.