La gériatrie vétérinaire est la médecine des animaux âgés. Avec l’allongement de l’espérance de vie de nos compagnons et des soins toujours plus poussés, cette branche de la médecine vétérinaire est amenée à se développer davantage. Ainsi, certaines affections vont pouvoir être prises en charge en rééducation afin d’améliorer le confort de vie de votre animal.

La rééducation au service de la gériatrie


De nombreux moyens sont à disposition aujourd’hui pour traiter les chiens âgés : alimentation spécifique, compléments alimentaires, matériel de soutien et de confort, techniques de rééducation gériatrique…

Les affections concernant l’animal âgé sont extrêmement nombreuses et parmi elles certaines vont pouvoir bénéficier d’une prise en charge en rééducation, comme par exemple :

  • L’arthrose du chien : une dégénérescence articulaire qui peut commencer très tôt, et qui est ensuite prépondérante dans le domaine chez l’animal âgé. La gériatrie vise notamment à soulager la douleur et redonner de la mobilité à des animaux qui ne peuvent parfois plus recevoir de médicaments.
  • Les dégénérescences nerveuses : la rééducation va permettre de continuer à solliciter le système nerveux et ainsi prolonger l’espérance de vie de l’animal en lui assurant un maximum d’autonomie.
  • L’obésité : avec l’âge, les animaux ont tendance à moins se déplacer et si l’alimentation n’est pas adaptée en termes de quantité, ils sont amenés à prendre du poids. Ce surpoids vient ensuite augmenter les difficultés locomotrices. Les techniques de rééducation et une nutrition adaptée ont alors pour but de faire maigrir l’animal tout en le musclant.
  • Perte de mobilité généralisée : lorsqu’ils vieillissent, les chiens âgés deviennent moins joueurs, ont tendance à moins marcher… Cette diminution d’activité entraine une perte musculaire qui accentue leurs difficultés à se mouvoir (glissades, pertes d’équilibre). L’objectif de la rééducation gériatrique va être de pallier ces facteurs et solliciter le mouvement, en les aidant si besoin.

 

Toutefois, la rééducation dans le domaine de la gériatrie animale doit se faire avec précautions, car les animaux âgés se fatiguent plus vite lors d’un effort.

Un protocole individualisé, établi par le vétérinaire, permet de trouver les techniques de gériatrie adaptées qui permettront d’améliorer le confort de l’animal dans son quotidien.