La rupture du ligament croisé du chien et chat

La rupture du ligament croisé antérieur est une atteinte du genou très courante chez le chien mais également présente chez le chat. Elle crée une instabilité, empêchant l’animal de mettre du poids sur sa patte (boiterie). Cette pathologie est aujourd’hui très présente en rééducation animale mais il existe des solutions pour traiter cette pathologie :

  • L’hydrothérapie
  • Les ultrasons
  • Les poches de chaud/froid
  • Les massages
  • Des exercices physiques

Traitement d’une rupture du ligament croisé

Pour traiter au mieux cette pathologie, la rééducation fonctionnelle offre de multiples avantages puisqu’elle s’adapte en fonction du traitement que vous avez choisi pour votre chien ou votre chat.

Après une opération

La rupture du ligament croisé entraine une perte de muscles ainsi qu’une raideur et une douleur de l’articulation si la rupture est partielle. Le but de la rééducation est de soulager la douleur de l’animal après la chirurgie et de le remuscler.

Sans opération

Si votre chien ou chat n’est pas opéré, la rééducation est un excellent moyen de gérer la douleur et de conserver une mobilité satisfaisante à l’animal.

Dans tous les cas, la rééducation doit être mise en place le plus tôt possible pour limiter la perte de muscles et garder une articulation fonctionnelle. Si on commence plus tard, le risque de rupture de ligament croisé de l’autre côté est important.

Des solutions spécifiques à votre animal

Pour assurer une meilleure prise en charge, le vétérinaire choisit les techniques adaptées après un bilan de l’animal :

  • L’hydrothérapie (nage en piscine, marche sur tapis roulant aquatique) permet de remuscler l’animal et assouplir les articulations grâce à l’eau
  • Les ultrasons luttent contre la raideur de l’articulation et soulagent la douleur
  • Les poches de chaud/froid diminuent la douleur
  • Les massages détendent le muscle et l’articulation
  • Des exercices tels que des montées de marche ou des slaloms renforcent la musculature

Pour obtenir des résultats satisfaisants rapidement, la fréquence des séances doit être importante au départ (idéalement 3 fois par semaine) et pourra diminuer par la suite.

La durée globale et le résultat final obtenu dépend de quand a été commencée la rééducation. Plus la rééducation commence tard, plus la récupération de votre chien ou votre chat sera difficile et longue.

Des exercices à domicile

Pour aider au mieux votre animal au cours de sa rééducation, des exercices à domicile peuvent être réalisés tous les jours chez le chien et le chat.

Ils doivent être effectués à un moment précis de la rééducation. Une démonstration préalable par le vétérinaire est donc nécessaire pour réaliser correctement ces exercices sur l’animal.

Parmi ces exercices, on peut citer :

  • Les étirements
  • Les massages
  • Le chaud et le froid
  • L’électrostimulation qui renforce le muscle par des électrodes
  • Les exercices de montée d’escaliers ou les slaloms