Comment sauver un chien ou un chat de la noyade ?

Même si les chiens et chats savent instinctivement nager, les risques de noyade ne sont pas pour autant inexistants. En effet, un animal tombant dans l’eau peut se noyer pour diverses raisons, sa vie sera alors immédiatement mise en danger. Dans le cas d’une noyade, il existe des gestes de secourisme canin et félin à mettre en place pour agir le plus efficacement possible :

  • Les causes d’une noyade
  • La conduite à tenir
  • La respiration de l’animal

Les causes d’une noyade chez le chien ou le chat

Malgré le fait qu’ils savent nager, les chiens et les chats peuvent être amenés à se noyer pour de multiples raisons :

  • Impossibilité de sortir de l’eau (endroit fermé comme une piscine)
  • Submersion (par l’effet des vagues)
  • Épuisement physique (lutte contre les courants)

Quelle que soit la cause de la noyade, la vie de l’animal est très vite mise en danger. Il est donc indispensable de savoir analyser la situation pour pouvoir effectuer les gestes de premiers secours le plus rapidement possible.

Une autre cause de noyade peut également être mise en avant : le traumatisme sur un chien ou un chat.

En effet, cette cause peut-être plus difficile à gérer car elle nécessite de gérer à la fois la noyade de l’animal mais également les éventuelles urgences liées à son traumatisme.

La conduite à tenir sur une noyade

Si vous êtes en présence d’un animal qui se noie, votre objectif sera de le mettre en sécurité le plus rapidement possible avant même de pouvoir l’examiner.

Pour mener à bien cette action de secourisme, voici les différentes étapes à suivre :

Étape 1 : Sortir l’animal de l’eau

Tout en assurant votre propre sécurité, il vous faudra sortir le chien ou le chat de l’eau le plus rapidement possible.

Pour vous aider dans cette action de sauvetage, n’hésitez pas à vous encorder ou à emporter un objet flottant.

Étape 2 : Examiner l’animal

Après avoir sorti l’animal de l’eau, il faut désormais l’examiner pour identifier les différentes urgences potentielles.

Pour effectuer cet examen de manière efficace, voici les différentes constantes à vérifier sur l’animal :

  • Identifier la perte de connaissance
  • Assurer la libération des voies aériennes
  • Rechercher la présence d’une respiration

Les différents scénarios possibles

Dans le cas d’une noyade sur un chien ou un chat, il y a différents scénarios qui peuvent se présenter après avoir examiné l’animal.

Quelle que soit la situation, il convient d’alerter le vétérinaire le plus rapidement possible afin d’assurer un relais.

L’animal respire après examen

Dans cette situation, l’objectif sera d’assurer la protection et la surveillance de l’animal jusqu’à l’intervention du vétérinaire.

Pour cela, il faudra mettre l’animal en position latérale de sécurité avec la tête vers le bas de préférence (pour aider à évacuer l’eau si besoin).

Enfin, il faudra sécher et couvrir l’animal tout en surveillant sa respiration jusqu’à l’arrivée du vétérinaire.

L’animal ne respire pas après examen

Dans le cas d’une absence de respiration et de pouls, le pronostic vital de l’animal est immédiatement engagé.

Après avoir alerté le vétérinaire, il faudra commencer une réanimation cardio-pulmonaire le plus rapidement possible pour réduire au maximum les lésions de l’arrêt cardiaque.