Comment gérer une plaie grave sur un chien ou un chat ?

En fonction de sa localisation et de son importante, une plaie grave peut mettre en danger la vie d’un animal. En effet, une plaie de cette importante peut amener à une hémorragie ou encore une infection. Sur ce type d’urgence, votre rôle sera d’effectuer les bons gestes de secourismes sur le chien ou le chat afin de prévenir les risques liés à la plaie :

  • Savoir identifier une plaie grave
  • Gérer une plaie grave
  • Mise en place d’un pansement compressif

Identifier une plaie grave sur un animal

Sur un animal, la plaie va se traduire comme étant une lésion de la peau qui est généralement secondaire à un traumatisme : coupure, morsure, piqûre…

Ce type de traumatisme peut également provoquer une plaie simple sur un chien ou un chat qui ne mettra pas forcément sa vie en danger.

En effet, on considère qu’une plaie est grave lorsqu’elle est la cause d’une urgence vitale pour l’animal comme une hémorragie ou une infection.

Les signes à observer pour une plaie

Pour mieux identifier la gravité d’une plaie, il suffit d’observer de manière méthodique le corps de l’animal touché.

En effet, la gravité d’une plaie va dépendre de plusieurs critères :

  • La quantité de sang perdu
  • La cause de la plaie (objet tranchant, morsure…)
  • La localisation de la plaie (oreille, œil, cou…)
  • L’aspect de la plaie (souillée, déchiquetée, avec un corps étranger…)

Quel que soit le type de plaie rencontré, il faut savoir que cette dernière peut provoquer une infection grave ou même mortelle dans certains cas.

C’est pour cette raison que chaque plaie identifiée sur un animal doit être traitée de manière efficace.

Les risques d’une plaie grave sur un animal

En fonction des signes observés, une plaie peut avoir des conséquences diverses et variées sur un chien ou un chat :

  • Une hémorragie
  • Une infection (qui peut s’étendre à tout l’organisme)
  • Une atteinte des organes sous-jacents

Selon les conséquences, une plaie grave peut entraîner d’autres urgences comme une défaillance circulatoire, neurologique ou encore respiratoire.

Gestion d’une plaie grave sur un animal

Sur ce type d’urgence, l’idéal est d’intervenir avec une autre personne afin de pouvoir immobiliser l’animal pendant que l’autre réalise les gestes de premiers secours.

Dans le cas d’une plaie grave, voici la conduite à tenir si vous êtes en présence d’un chien ou un chat :

Se protéger

Comme pour traiter n’importe quelle urgence, il est indispensable d’assurer votre protection avant d’effectuer la moindre action sur l’animal.

Une plaie grave amène souvent à être en contact avec du sang, il est donc important de protéger vos mains avec des gants.

Protéger l’animal

Afin d’éviter une réaction de l’animal, il faudra également prévoir une action en fonction du type d’animal :

  • Pour un chien, mettre si possible une muselière afin d’éviter toute morsure
  • Pour un chat, l’entourer si possible dans une serviette pour éviter d’être griffé

Traiter l’urgence

Dans le cas d’une plaie grave, les possibilités de scénarios sont très grandes. Selon la situation, il vous faudra adapter votre conduite :

  • Si l’animal présente une hémorragie, comprimer immédiatement l’endroit qui saigne et mettre un pansement compressif si possible pour libérer vos mains
  • Si la plaie a été causée par un corps étranger toujours présent, il ne faut surtout pas le retirer car cela pourrait provoquer une hémorragie. Dans cette situation, il faudra maintenir le corps étranger à l’aide d’un bandage pour qu’il ne bouge pas pendant le transport de l’animal

Limiter les actions de l’animal

Une fois les premiers gestes effectués sur la plaie, il faudra si possible mettre une collerette sur le chien ou le chat afin d’éviter que ce dernier ne puisse lécher la plaie ou arracher votre pansement.

Surveiller et alerter

Une fois l’urgence traitée, il faudra placer l’animal dans un endroit calme en le gardant couché et couvert si possible.

En parallèle, il ne faudra pas oublier d’alerter le vétérinaire tout en continuant de surveiller l’animal pendant le transport.

Mise en place d’un pansement compressif

Ce type de pansement a pour objectif de protéger une plaie grave des souillures et ainsi limiter le risque d’infection.

Le matériel nécessaire pour un pansement compressif

Pour mener à bien ce geste de secourisme, voici une liste du matériel que vous pouvez utiliser sur un chien ou un chat :

  • Des pansements stériles individuels
  • Des bandes de crêpe ou extensibles
  • Des filets de mailles tubulaires
  • Du ruban adhésif
  • Une bande cohésive

La réalisation d’un pansement compressif sur un animal

Pour réaliser efficacement ce geste de secourisme sur un animal, voici les différentes étapes à suivre :

  • Étape 1 : Placer une compresse stérile sur la plaie
  • Étape 2 : Enrouler la bande autour de la zone atteinte pour maintenir la compresse
  • Étape 3 : Ajouter deux tours de bande superposés pour bien fixer la première
  • Étape 4 : Maintenir le bandage à l’aide d’un ruban adhésif

Quel que soit le type de bandage appliqué, celui-ci ne doit pas être trop serré afin de ne pas gêner la circulation sanguine.

Ce type de bandage peut être mis en place sur différentes parties du corps de l’animal en fonction de la localisation de la plaie : patte, oreille, épaule…