Mon chien ou chat a été empoisonné, que faire ?

Parmi toutes les situations d’urgence dans les premiers secours pour animaux, l’empoisonnement n’est pas un cas isolé. En effet, nos animaux sont susceptibles d’être en contact avec des espèces venimeuses. Il est donc important de bien savoir identifier les différentes sources d’empoisonnement :

  • L’empoisonnement d’un animal
  • Envenimation par le crapaud
  • Morsure de serpent
  • Piqûre d’insectes
  • Envenimation par les chenilles
  • Les piqûres de tiques

L’empoisonnement d’un animal

D’une manière générale, les chiens et chats peuvent être empoisonnés pour des raisons diverses et variées.

En effet, nos animaux de compagnie peuvent être exposés au venin d’espèces plus ou moins dangereuses.

Dans le cas où le venin a pénétré dans l’organisme du chien ou du chat, sa vie sera immédiatement menacée en fonction de la gravité de l’envenimation qui dépendra de :

  • La nature du venin (quelle espèce ?)
  • La quantité reçue dans l’organisme
  • Le gabarit de votre animal (poids et taille)

Envenimation par le crapaud

Lorsqu’il se sent menacé, le crapaud peut produire du venin à travers sa peau qui est considéré comme toxique pour le chien et le chat.

En passant par sa peau, le venin sera transmis lorsque le chien ou le chat aura mordu ou léché le crapaud.

Ce type de venin s’avère être toxique pour le cœur mais également mortel pour les animaux de petite taille.

Les signes d’envenimation du crapaud

Si votre chien ou votre chat a été envenimé par un crapaud, voici les différents signes que vous pourriez rencontrer :

  • Troubles nerveux
  • Rythme cardiaque anormal
  • Vomissements
  • Salivation importante

Dans certains cas, les signes peuvent également s’accompagner de crise de convulsion chez le chien ou le chat.

Les gestes de premiers secours

Si votre animal a été empoisonné par un crapaud, il est important d’agir rapidement en effectuant les gestes suivants :

  • Rincer la bouche de l’animal
  • Alerter le vétérinaire de la situation
  • Transporter l’animal chez le vétérinaire
  • Surveiller l’état de santé de l’animal

Morsure de serpent

Les serpents sont des animaux que l’on peut croiser un peu partout dans le pays. En France, il n’y a que les vipères (à ne pas confondre avec les couleuvres) qui sont venimeuses et face auxquelles nos chiens et chats sont particulièrement exposés.

En cas d’attaque de vipère, il faut savoir que cette dernière n’injecte pas obligatoirement son venin.

Cependant, si le venin est injecté avec une quantité importante sur une localisation délicate, le risque vital de l’animal peut être engagé.

Généralement, les morsures de serpent sont localisées au niveau de l’abdomen, de la face ou des membres antérieurs de l’animal.

Les signes d’envenimation de la vipère

Si votre chien ou votre chat a été mordu par une vipère, voici les signes d’envenimation qui peuvent apparaître en fonction :

  • Troubles respiratoires
  • Douleur abdominales
  • Troubles cardiaques
  • Troubles neuromusculaires

En complément des signes d’envenimation, il est également important d’observer l’animal mordu afin d’identifier d’autres urgences : gonflements, hémorragies…

Les gestes de premiers secours

Dans ce genre de situation, il est avant tout important d’éviter le moindre effort à l’animal mordu tout en appliquant du froid sur la morsure. En gardant l’animal au calme, cela permettra de :

  • Ne pas accélérer son rythme cardiaque
  • Ne pas diffuser plus rapidement le venin
  • Limiter la douleur

Si le chien ou le chat a été mordu sur un membre, il est possible de réaliser un bandage légèrement compressif afin de limiter la diffusion du venin.

Les piqûres d’insectes

Parmi les piqûres les plus récurrentes chez nos animaux de compagnie, on distingue principalement les piqûres provenant : des guêpes, abeilles, bourdons et frelons.

On considère qu’un piqûre d’insecte est mortelle en fonction de différents critères :

  • La multiplicité des piqûres
  • La localisation de la piqûres
  • La réaction allergique de l’animal

Les signes rencontrés suite à une piqûre d’insecte

Lorsque l’animal a été piqué à plusieurs reprises par un insecte, certains signes sont fréquemment observés comme une paralysie, des troubles respiratoires ou encore cardiaques.

Sur ce type d’urgence, il est également important d’observer la réaction de l’animal face aux piqûres, car certaines réactions peuvent entraîner des gonflements suite à une réaction allergique (choc anaphylactique).

Les gestes de premiers secours

Sur une piqûre d’insecte classique, il vous faudra appliquer les premiers gestes avant d’emmener votre animal chez le vétérinaire (si besoins) :

  • Retirer le dard sans écraser la poche à venin (s’il y en a un)
  • Appliquer du froid sur la zone touchée pour limiter la douleur et le gonflement
  • Désinfecter la plaie soigneusement
  • Consulter un vétérinaire si les douleurs ou gonflements persistent

Dans le cas d’une piqûre dans la gueule de l’animal ou dans le cas d’une réaction allergique au venin, il est alors indispensable de transporter l’animal d’urgence chez le vétérinaire.

Envenimation par les chenilles

Les chenilles qui sont responsables des envenimations sur les chiens et chats sont appelées « chenilles processionnaires » et sont présentes dans presque toutes les régions de France.

Ces chenilles proviennent des chênes et des pins depuis lesquels elles viennent se déplacer au sol en fil indienne.

Le venin des chenilles processionnaires appelé « thaumétopoéine » se transmet par les poils urticants qu’elles possèdent que nos animaux de compagnie sont susceptibles de lécher.

Les signes d’une envenimation par les chenilles

Selon la zone touchée par le venin, on distingue différents signes visibles sur les chiens et chats :

  • Salivation importante
  • Gonflement de la langue et des babines
  • Lésions cutanées
  • Troubles oculaires
  • Démangeaisons et léchage

En complément de ces signes localisés, on peut également déceler des symptômes généraux sur l’animal : troubles respiratoires, perte de connaissance, fièvre.

Les gestes de secourisme à effectuer

Ce type d’envenimation doit être traité de toute urgence par un vétérinaire car selon les cas, l’envenimation peut parfois aller jusqu’à la nécrose de la langue.

Avant de transporter l’animal chez le vétérinaire, il conviendra de bien rincer avec de l’eau claire la tête et la gueule du chien ou du chat afin de supprimer les poils urticants.

N’hésitez pas à vous protéger les mains lorsque vous effectuez ces gestes car les poils urticants sont également dangereux pour l’homme.

Les piqûres de tiques

Les tiques sont des parasites qui se nourrissent du sang de nos animaux de compagnie comme les chiens et les chats.

Ce parasite, principalement actif au printemps et à l’automne, vit dans les hautes herbes et dans les forêts.

Une envenimation par une tique se fait par injection de salive lorsqu’elles mordent un animal.

En effet, les tiques sont des parasites qui mordent plusieurs types d’animaux et peuvent donc transmettre des bactéries et des maladies à chaque morsure qu’elles infligent : piroplasmose, maladie de lyme et ehrlichiose.

Les signes d’une envenimation par une tique

Lorsqu’elle a mordu, il faut savoir qu’une tique reste accrochée à son hôte pendant 3 à 4 jours et peut tripler de volume en seulement quelques heures.

En dehors des maladies qu’elle peut transmettre, il existe également des symptômes liés à une envenimation par une tique :

  • Fièvre de l’animal
  • Troubles digestifs
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Fatigue de l’animal

Les bons gestes à effectuer

En tant que secouriste, l’objectif principal sera de trouver la tique sur le corps de l’animal et de la retirer le plus rapidement possible à l’aide d’une pince à tique.

Pour localiser la tique, il faudra examiner l’animal dans les moindres recoins tout en veillant à bien écarter les poils à chaque fois.

Une fois que vous avez trouvé la tique, il faudra la retirer à l’aide de la pince à tique en saisissant la tête et en la faisant glisser dans le crochet.

Pour retirer efficacement une tique, il est important d’exercer un mouvement rotatif dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Une fois retiré, il faudra désinfecter la zone touchée avec de l’antiseptique et surveiller l’animal. Si la zone touchée devient rouge ou change d’aspect, il faudra consulter un vétérinaire.