Quelles sont les constantes vitales du chien et du chat ?

Si vous êtes dans une situation d’urgence en présence d’un chien ou d’un chat, vous devez être capable de déceler en priorité les constantes vitales de votre animal. En effet, ces constantes vont vous permettre de mesurer le degré d’urgence de la situation mais également d’intervenir immédiatement si besoin. Pour rechercher les constantes vitales de votre compagnon, voici les principales questions à vous poser :

  • Mon animal saigne-t-il abondamment ?
  • Mon chien ou mon chat s’étouffe-t-il ?
  • Mon animal réagit-il ?
  • Respire-t-il ?
  • Son cœur bat-il ?

Mon animal saigne-t-il abondamment ?

C’est l’une des constantes les plus faciles à déceler chez le chien ou chez le chat.

Il convient pour autant de rester vigilant car une hémorragie peut se dissimuler de différentes manières, la rendant plus difficile à identifier :

  • Par les poils de l’animal (selon la couleur du pelage)
  • Par la position (si votre animal est couché sur la plaie par exemple)
  • Par l’état de votre animal (si l’animal se roule dans son sang, il est plus difficile d’identifier le point de départ du saignement)

Pour rechercher un saignement efficacement, il faudra porter toute votre attention sur 2 éléments :

  • Observer l’animal et son environnement
  • Rechercher une plaie ou des traces de sang (sur lui et même sur le sol)

Mon chien ou mon chat s’étouffe-t-il ?

Comme pour l’homme, on distingue deux types d’étouffement chez le chien ou le chat :

  • Obstruction totale des voies aériennes
  • Obstruction partielle des voies aériennes

Dans le cadre d’une urgence vitale, on parlera d’obstruction totale des voies aériennes de l’animal.

Si votre animal se trouve dans ce cas précis, il faut savoir que la respiration devient alors très difficile, voire impossible.

Très vite, votre chien ou votre chat adoptera un comportement brutal qui se traduira par :

  • Une ouverture de la gueule pour chercher de l’air
  • Des frottements frénétiques sur son museau ou sa truffe avec les pattes avants
  • Une impossibilité d’aboyer ou de miauler
  • Une incapacité de tousser
  • Des muqueuses qui deviennent rapidement bleues

Mon animal réagit-il ?

La recherche de réactivité chez l’animal permet de savoir si celui-ci a perdu connaissance.

Pour vérifier si votre animal est réactif ou non, il existe des gestes très simples que vous pouvez effectuer rapidement :

  • L’approcher avec prudence
  • Lui parler en l’appelant par son nom
  • Le stimuler en claquant des doigts
  • Lui toucher la peau, les moustaches

Si votre animal ne montre aucun signe de réactivité, cela signifie qu’il a perdu connaissance et s’expose donc à des difficultés respiratoires ou même un arrêt cardiaque.

En effet, un animal qui a perdu connaissance peut s’étouffer avec sa langue ou d’éventuels vomissements.

Mon chien ou mon chat respire-t-il ?

La respiration est une constante vitale indispensable à évaluer dans le cas d’une situation d’urgence avec un chien ou un chat.

Pour savoir si votre animal respire, cela se fait en deux temps :

  1. Placer votre joue au niveau de la truffe (chien) ou du museau (chat)
  2. Regarder les mouvements du thorax (si il se soulève, l’animal respire)

Les actions ci-dessus devront être effectuées durant 10 secondes au plus.

En complément, vous pouvez également placer votre main sur le thorax de votre animal pour percevoir les mouvements.

Le cœur de votre chien ou de votre chat bat-il ?

Comme pour l’homme, il suffit de prendre le pouls de votre animal pour savoir si son cœur fonctionne.

Pour identifier la fréquence cardiaque de votre chien ou de votre chat, il existe 2 manières :

Sur la face interne de la cuisse

Afin de prendre le pouls de votre compagnon, il convient d’effectuer les mouvements suivants :

  1. Placez la pulpe de votre index et de votre majeur sur la face interne de la cuisse
  2. Déplacez doucement vos doigts pour rechercher l’artère fémorale
  3. Recherchez la présence de pulsation sur 10 secondes maximum

En mettant votre main en arrière du coude gauche

Pour percevoir les battements cardiaques de votre animal, vous pouvez également :

  1. Couchez l’animal sur la droite
  2. Pliez la patte antérieure gauche (pour que le coude atteigne le thorax)
  3. Placez la pulpe de vos doigts en vis-à-vis du coude