Comment protéger un chien lors d’un accident ?

Si vous intervenez sur une situation d’urgence avec un chien, il est indispensable d’assurer la protection pour soi-même, les tiers et bien sûr celle du chien. Pour cela, il existe des règles simples, qui sont le préambule à toute action de secourisme canin :

  • La règle de HEDIGER
  • Savoir approcher un chien
  • Analyser le comportement d’un chien
  • La muselière artisanale pour chien
  • Dégagement d’urgence avec un chien

Comment observer l’attitude d’un chien lors d’un accident ?

Lorsque vous arrivez sur un lieu d’accident en présence d’un chien, il est important de toujours rester vigilant.

En effet, un chien blessé se sent vulnérable, il peut donc avoir des réactions imprévisibles suite à l’expérience qu’il vient de vivre.

Pour pouvoir assurer la protection d’un chien, vous devrez avant tout évaluer la situation afin de reconnaître le danger.

La règle de HEDIGER

D’une manière générale, un chien qui a la possibilité de fuir ne vous attaquera pas.

En revanche, si le chien est acculé et se retrouve dans l’incapacité de fuir, ce dernier est susceptible de vous mordre.

Dans le cadre d’une intervention en premiers secours canin, il convient de respecter la règle de HEDIGER, qui prend en compte différentes notions :

  • La ligne de fuite : 10 mètres

Cette ligne est considérée comme étant une distance de sécurité pour le chien car cette distance entre lui et son adversaire lui offre encore la possibilité de s’enfuir.

  • La ligne critique : 1,50 à 3 mètres

Cette ligne est considérée comme l’espace vital du chien car c’est la distance à partir de laquelle il se sent acculé. Dans cette situation, le chien n’a plus d’autre alternative que de répondre par l’attaque ou la soumission selon son caractère (dominant ou dominé).

Si vous intervenez sur un chien, il est donc important de garder à l’esprit ce balisage en accordant une grande importance à la ligne de fuite et à la ligne critique.

Dans le cas contraire, votre protection et celle du chien peuvent être remise en cause.

Savoir approcher un chien

Dans le secourisme canin, vous pouvez être amené à intervenir sur votre propre chien ou un chien non connu.

Selon l’animal rencontré, il vous faudra agir différemment pour pouvoir approcher le chien tout en assurant sa protection.

Pour un chien connu

Si vous intervenez sur votre compagnon, il sera plus facile de l’approcher car une relation de confiance est déjà installée entre vous.

Pour autant, il convient de rester vigilant car un chien souffrant ou terrorisé peut avoir des réactions de défense, même si il s’agit de votre propre animal.

Il faudra donc approcher votre chien calmement tout en lui parlant et en évitant de le fixer dans les yeux.

Pour un chien non connu

Une tentative d’approche sur un chien inconnu est plus délicate que sur un chien connu.

N’ayant aucune relation de confiance, il ne faut prendre aucun risque si vous voulez assurer votre protection et celle de l’animal.

Pour pouvoir intervenir, il vous faudra donc observer avant tout le comportement du chien.

Comment analyser le comportement d’un chien ?

Dans le domaine des premiers secours pour chien, il est important de se rappeler que tout animal blessé, même connu, peut être dangereux.

Afin de prévoir ses réactions, il vous faudra évaluer son comportement dans une situation d’urgence.

Pour cela, il convient d’observer en particulier les éléments suivants : queue, oreilles, poils, gueule, yeux, position.

Les expressions du chien

Parmi les expressions les plus connues chez le chien, on distingue :

  • Chien détendu attentif : oreilles vers l’avant
  • Chien craintif soumis : oreilles plaquées et babines tirées en arrière
  • Chien dominant agressif : oreilles droites, regard fixe, babines retroussées
  • Chien craintif agressif : oreilles couchées, babines retroussées

Les mouvements de la queue

Les mouvements de la queue du chien sont des éléments clés qui vont vous permettre d’analyser efficacement son comportement :

  • Queue inerte : aucun centre d’intérêt
  • Agitation vive horizontale : grande joie
  • Agitation lente horizontale : détente
  • Queue dressée : domination
  • Queue inerte verticale : domination en alerte, méfiance
  • Queue entre les pattes : soumission, peur

Mise en place d’une muselière artisanale pour chien

Avant de prodiguer les gestes de premiers secours pour chien, il est important d’éviter de vous faire mordre.

Pour assurer votre protection, il existe une méthode simple vous permettant de museler un chien avec un simple lien.

Muselière artisanale pour chien : Les cas à éviter

Cette muselière ne pourra être jamais être mise en place sur un chien :

  • Ayant perdu connaissance
  • Présentant des problèmes respiratoires
  • Présentant des signes de régurgitations

Muselière artisanale pour chien : Les grandes étapes

  • Étape 1 : Préparer un lien d’environ 1m20 de longueur
  • Étape 2 : Glisser le lien sous le museau et remonter au maximum vers le haut
  • Étape 3 : Faire un nœud serré sur le dessus pour éviter qu’il ouvre la gueule
  • Étape 4 : Croiser les brins libres sous le museau et faire un deuxième nœud
  • Étape 5 : Attacher le lien derrière les oreilles du chien

Si vous êtes en possession d’une muselière « classique » adaptée à la taille du chien, il est bien entendu préférable de l’utiliser à une muselière artisanale.

Le dégagement d’urgence avec un chien

Dans le secourisme canin, certaines situations peuvent vous amener à réaliser un dégagement d’urgence du chien.

Ces dégagements d’urgence devront être réalisés en assurant également votre propre sécurité avant tout.

Dans les premiers secours pour chien, il est possible de déplacer l’animal en étant seul ou à deux.

Déplacer seul un chien

Lorsqu’il s’agit de déplacer un chien seul, il est plus facile de le faire si ce dernier dispose d’un petit ou moyen gabarit.

  • Étape 1 : Glisser votre avant-bras derrière les genoux sous les postérieurs
  • Étape 2 : Passer l’autre avant-bras sous les antérieurs
  • Étape 3 : Plaquer la main sous son poitrail

Déplacer un grand chien à deux

Si le chien à déplacer dispose d’un grand gabarit, il est préférable d’effectuer le dégagement d’urgence à deux : une personne à l’avant du chien et une personne à l’arrière.

Pour la personne à l’avant du chien

  • Étape 1 : Placer la main et l’avant-bras sous le poitrail du chien derrière les coudes
  • Étape 2 : Maintenir la tête et le cou avec l’autre bras

Pour la personne à l’arrière du chien

  • Étape 1 : Placer la main et l’avant-bras sous l’abdomen
  • Étape 2 : Mettre l’autre main et avant-bras sur les cuisses

Pour déplacer correctement un chien à deux, il convient de vous relever et de vous déplacer de manière synchronisée.

Si vous êtes dans une situation d’urgence en présence d’un chat, sachez qu’il existe également des techniques adaptées pour protéger un chat lors d’un accident.