Comment signaler l’urgence au vétérinaire ?

Dans toute situation de secourisme avec un animal, il est indispensable de pouvoir signaler l’urgence au vétérinaire le plus efficacement possible. En effet, cette action va permettre au vétérinaire de prendre en charge l’animal dans les meilleures conditions possibles en fonction des informations que vous lui aurez transmises :

  • Origine de l’appel
  • Animal concerné
  • Nature du problème
  • Localisation de l’évènement
  • Bilan de l’animal et des gestes entrepris
  • Réponses aux questions

En quoi consiste l’appel d’urgence au vétérinaire ?

Dans le domaine des premiers secours pour animaux, l’appel d’urgence consiste à informer un vétérinaire de tout animal blessé, intoxiqué ou encore malade.

Selon la situation, cette alerte vous permettra également de transmettre au vétérinaire l’ensemble des soins que vous avez apporté à l’animal.

Évaluer le degré d’urgence

En alertant un vétérinaire, cela va vous permettre de mieux comprendre la situation mais également d’évaluer le degré d’urgence de celle-ci.

En effet, certaines situations ont seulement besoin d’une consultation vétérinaire sans délai tandis que d’autres nécessitent la venue sur les lieux d’un vétérinaire en urgence car le pronostic de l’animal est engagé.

Accompagner le secouriste

Après avoir évalué le degré d’urgence de la situation, votre interlocuteur va ensuite vous accompagner dans les différentes démarches pour venir en aide à l’animal. Pour cela, le vétérinaire pourra :

  • Conseiller le secouriste sur les premiers gestes à effectuer
  • Orienter l’animal vers une structure de soins vétérinaires adaptée
  • Venir sur place en urgence (selon l’état de santé de l’animal)

Qui appeler en cas d’urgence avec un animal ?

En fonction de votre situation, il existe différentes structures de soins animaliers que vous pouvez contacter :

  • Votre cabinet vétérinaire habituel
  • Le cabinet vétérinaire de garde (si votre vétérinaire habituel est absent, son répondeur devrait vous indiquer le cabinet de garde)
  • Le centre hospitalier vétérinaire (ouvert en permanence)

En complément des cabinets vétérinaires, il existe également dans certaines grandes villes des services d’urgence à domicile qui fonctionnent 24/24h et 7/7J.

Si vous êtes en présence d’un animal qui présente un danger pour la population, il conviendra alors d’appeler :

  • Les Sapeurs-Pompiers (18)
  • Les forces de l’ordre (17)
  • Le numéro d’urgence européen (112)

Quelles sont les informations à transmettre au vétérinaire ?

En alertant le vétérinaire, vous devrez lui fournir un maximum d’informations pour qu’il puisse ainsi s’organiser et ainsi gagner un temps précieux pour l’animal.

Afin de transmettre un message efficace et de ne rien oublier, voici les différentes étapes à suivre lors de signalement au vétérinaire :

1. Origine de l’appel

Avant d’entamer toute conversation avec le vétérinaire, il convient de décliner votre identité ainsi que votre numéro de téléphone afin qu’il puisse vous recontacter si besoin.

2. L’animal concerné

Afin que le vétérinaire puisse évaluer la situation, il vous faudra donner un maximum d’éléments descriptifs concernant l’animal : type, race, taille, âge, poids, sexe…

3. Nature du problème

Pour mieux comprendre l’état de santé de l’animal, vous devrez transmettre au vétérinaire le type de problème rencontré depuis votre arrivée sur les lieux : maladie, accident, intoxication…

4. Localisation de l’urgence

Dans le cas où il faudrait intervenir sur place, le vétérinaire a besoin de savoir si cela reste possible en fonction de votre localisation. Pour cela, n’hésitez pas à donner votre position le plus précisément possible : environnement, alentours, trafic…

5. Bilan de l’animal et gestes effectués

Si vous avez bien suivi la chaîne des premiers secours pour animaux, vous devriez être capable de faire un bilan de la situation auprès du vétérinaire : résultat de votre examen sur l’animal, récapitulatif des gestes effectués…

6. Réponses aux questions

Pendant l’échange avec le vétérinaire, celui-ci peut être amené à vous poser des questions ou à effectuer des gestes complémentaires afin de mieux comprendre la situation.