COVID-19 : Les mesures prisent pendant les séances de soins et les sessions de formations :   CLIQUEZ ICI

Quels sont les traitements diététiques pour l’arthrose du chien et du chat ?

L’alimentation est aujourd’hui un élément indispensable dans le traitement de l’arthrose du chien et du chat. Grâce au traitement diététique, le propriétaire va pouvoir gérer le poids de son animal et soulager la douleur causée par l’arthrose. Pour cela, il existe aujourd’hui une multitude de traitements diététiques pour les animaux arthrosiques :

  • Alimentation préventive
  • Alimentation spécifique
Arandir l'image

Alimentation spécifique pour l’arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative qui va évoluer de manière plus ou moins rapide en fonction de différents facteurs comme le poids du chien ou du chat.

Pour un animal arthrosique, il est donc important de trouver une alimentation qui va permettre de maintenir son poids de forme et prévenir la prise de masse.

En optant pour une alimentation adaptée, les problèmes articulaires ainsi que la douleur ressentie par l’animal vont être atténués.

Pour trouver la nourriture adaptée à un animal arthrosique, il existe plusieurs solutions :

Gestion des rations

Si un chien ou chat arthrosique est en déjà en surpoids, la première étape sera de retrouver un poids de forme pour les articulations.

Avant de changer l’alimentation de votre animal sur une gamme dit « Light », il peut être intéressant d’adapter les doses de son alimentation habituelle.

Dans ce cas-là, il est important de s’assurer que la nouvelle ration lui permet de couvrir tous ses besoins.

Alimentation de régime

Pour les animaux qui ont tendance à l’embonpoint, il peut être pertinent de modifier sa gamme d’alimentation en choisissant une nourriture de régime.

Ces aliments « light » devront être choisi en concertation avec le vétérinaire afin de trouver la meilleure solution adaptée à un animal arthrosique.

Par ailleurs, ce changement d’alimentation ne doit pas empêcher la poursuite de l’activité physique de votre animal.

Acide hyaluronique

En plus de modifier la quantité, il est également important de se pencher sur la qualité de l’alimentation.

En effet, certains nutriments peuvent s’avérer efficaces pour lutter contre l’arthrose, c’est notamment le cas de l’acide hyaluronique.

L’acide hyaluronique est un élément qui diminue lorsqu’un animal est atteint d’arthrose, diminuant l’élasticité du tissu cartilagineux. Le fait d’en fournir à l’animal dans son alimentation va permettre de lutter contre les effets néfastes de l’arthrose.

Alimentation préventive pour l’arthrose

Il n’existe aucun moyen de prévenir l’arthrose lorsque cette pathologie est due au vieillissement de l’animal.

Cependant, la santé de l’animal passe également par la nourriture, c’est pourquoi il est important de privilégier une alimentation variée qui va contribuer au bien-être de l’animal.

En effet, l’arthrose est une maladie qui va apparaître plus facilement chez les chiens et chats en surpoids. Lorsque le poids de l’animal n’est pas bien géré, les articulations vont se détériorer plus rapidement et générer de l’arthrose avec le temps.

En plus d’une activité physique adaptée, la gestion du poids de l’animal est donc un facteur clé pour faire reculer l’apparition d’arthrose.

Pour les jeunes animaux

Dès son plus jeune âge, il est important de choisir la bonne nourriture avec une alimentation fabriquée spécifiquement pour le chien ou le chat concerné : âge, race, stérilisé ou non, niveau d’activité physique…

Gérer l’alimentation d’un animal dès son plus jeune âge fait partie des solutions préventives pour l’arthrose sur les chiens et chats.

Pour les animaux âgés

Pour les chiens et chats âgés, plus susceptibles de présenter de l’arthrose, il existe des gammes d’alimentation séniors qui auront pour objectif de renforcer les cartilages.

Pour assurer la gestion du poids de l’animal, il conviendra de privilégier des aliments riches en protéines : œufs, poissons, viandes, volailles…

D’un autre côté, il est également important de limiter les aliments riches en glucides car cela risque d’augmenter le poids de l’animal.