COVID-19 : Les mesures prisent pendant les séances de soins et les sessions de formations :   CLIQUEZ ICI

Quels sont les traitements préventifs pour l’arthrose chez le chien et le chat ?

L’arthrose est une pathologie que ne peut pas être soignée sur un animal. Pour autant, il existe des solutions préventives pour gérer l’arthrose sur un animal. Ces traitements contre l’arthrose chez l’animal sont nombreux et vont différer en fonction de la situation :

  • Contrôle du poids
  • Activité physique adaptée
  • Massage
  • Aménagement du domicile
  • Contrôle des griffes
Arandir l'image

Les différentes situations d’arthrose chez le chien et le chat

L’arthrose est une maladie dégénérative qui va toucher une ou plusieurs articulations sur un animal.

Une fois touchée, le cartilage des articulations va progressivement s’user et créer une douleur de plus en plus intense chez l’animal.

Malheureusement, l’arthrose est une pathologie que l’on ne peut pas soigner et qui va évoluer différemment selon la cause.

Vieillissement des articulations

Avec le temps, le corps d’un chien ou un chat va changer de manière naturelle. Par ailleurs, un animal âgé va voir ses articulations s’user et provoquer de l’arthrose.

Dans ce cas-là, plusieurs articulations peuvent être touchées et la maladie va évoluer de manière progressive.

Pour autant, même si l’arthrose liée au vieillissement ne peut être évitée, il existe des solutions pour retarder son apparition :

Activité physique contrôlée

Comme chez l’homme, la pratique d’activité physique participe grandement au bien-être du chien et du chat. Cependant, il est important de bien maîtriser cette activité en accord avec les besoins de l’animal.

Pour les chiens de sport par exemple, une activité physique trop intense va les rendre particulièrement sensibles à l’arthrose.

Ainsi, certains chiens d’utilité présente des symptômes d’arthrose de manière prématurée suite à la pratique trop importante d’une activité physique.

En prévention de l’arthrose, une activité physique doit avoir pour objectif de renforcer les muscles de l’animal, garder un poids de forme, travailler la mobilité articulaire.

Aménager l’espace du domicile

Les mouvements difficiles à réaliser au quotidien peuvent favoriser l’apparition d’arthrose chez les chiens.

Il est donc pertinent d’aménager le lieu de vie de l’animal en conséquence afin de rendre plus faciles certains mouvements.

Par exemple, si le chien doit chaque jour monter des escaliers dans votre logement pour accéder à son couchage, il ne faut pas hésiter à déplacer son panier pour limiter au maximum l’utilisation des escaliers.

Les glissages sont aussi à éviter car elles peuvent accentuer les chocs au niveau des articulations, il ne faut donc pas hésiter à mettre des tapis antidérapants dans les lieux les plus fréquentés par l’animal.

Malformations articulaires

Les malformations articulaires peuvent toucher tous les animaux et sont susceptibles d’entraîner de l’arthrose par la suite.

Sur ce type de cas, l’arthrose va apparaître de manière plus précoce à cause de la malformation articulaire qui se déclare dès le plus jeune âge de l’animal : dysplasie de la hanche ou du coude, luxation congénitale de la rotule…

Avec ce type de malformation, les articulations vont mal fonctionner dès le début, ce qui va créer une instabilité et générer une arthrose précoce.

Pour retarder au maximum l’apparition de l’arthrose dans cette situation, il existe plusieurs solutions :

Dépistage

Les éleveurs sont aujourd’hui de plus en plus attentifs vis-à-vis des malformations articulaires. Le dépistage de ces malformations est donc devenu un réflexe pour beaucoup de professionnels.

Le dépistage ne permet pas d’éviter la malformation, mais plus cette dernière va être détecter tôt, mieux elle sera prise en charge.

Dans ce cas-là, l’apparition d’arthrose pourra être retardé en mettant en place une hygiène de vie adaptée pour l’animal.

Massage

Le massage est une pratique qui apporte de réel bienfaits pour les animaux arthrosiques ou non.

En effet, cela va permettre de réduire les tensions musculaires causée par la maladie (arthrose ou malformations), mais également générer la production d’endorphines chez l’animal qui va agir comme antidouleur.

Afin d’effectuer un massage efficace, il ne faut pas hésiter à se rapprocher d’un vétérinaire qui saura vous guider dans la démarche.

Surcharge pondérale

L’embonpoint et l’obésité sont des facteurs non négligeables qui vont grandement participer à l’apparition d’arthrose sur un chien ou un chat.

En effet, il faut savoir que chaque articulation est faite pour supporter un poids précis. Si l’animal est en surpoids, les articulations vont devoir supporter un poids trop lourd et vont donc s’user plus rapidement.

Avec l’effet du vieillissement et du surpoids, le phénomène d’usure des articulations sera beaucoup plus rapide et va générer de l’arthrose.

La gestion du poids d’un chien ou un chat est donc un élément indispensable pour prévenir l’arthrose :

Alimentation

Si l’animal présente des signes de surpoids, il conviendra de limiter ses rations journalières tout en respectant ses besoins énergétiques.

En complément, il est également possible de modifier son alimentation en choisissant une gamme « light » qui va limiter la prise de poids.

Activité physique régulière

Comme pour l’homme, la pratique d’une activité physique régulière va aider à garder un poids de forme et limiter la fonte musculaire.

Bien entendu, l’intensité de l’activité physique sera adaptée en fonction de l’état de l’animal, mais cela ne doit pas empêcher de monter en intensité de manière progressive.

Même si la prévention permet de retarder au maximum l’apparition de l’arthrose, il est parfois nécessaire (dans les cas les plus sévères), de passer par une opération chirurgicale pour traiter l’arthrose sur un chien ou un chat.