COVID-19 : Les mesures prisent pendant les séances de soins et les sessions de formations :   CLIQUEZ ICI

Anomalie génétique et arthrose sur l’animal, quel est le lien ?

L’arthrose du chien ou du chat est une pathologie dont on peut mieux percevoir la présence chez les animaux âgés. Cependant, cette maladie n’est pas réservée aux vieux animaux car elle peut également être présente chez les jeunes. Dans ce cas précis, l’arthrose est causée par une anomalie génétique qui touche le chien ou le chat dès sa naissance. Pour comprendre ce phénomène, il est important de connaître le lien entre une anomalie génétique et l’arthrose sur un animal :

  • Définition anomalie génétique sur un animal
  • Lien entre anomalie génétique et arthrose
  • Prévention de l’arthrose sur un chien ou un chat
Arandir l'image

Anomalie génétique chez le chien ou le chat

Une anomalie génétique est une pathologie qui touche le chien ou le chat dès sa naissance. Ces maladies génétiques peuvent varier en fonction de l’âge, de la taille ou de la race de l’animal.

Toutes les races de chiens sont concernées par les maladies génétiques, même si certaines races ont des prédispositions sur certaines pathologies.

En effet, on peut distinguer une présence plus importante de certaines anomalies selon les cas :

  • Grands chiens : Dysplasie de la hanche
  • Petits chiens : Luxation des rotules
  • Chiens blancs : Problème de surdité

Lien entre anomalie génétique et arthrose

À ce jour, il y a un peu plus de 500 maladies génétiques chez le chien, mais certaines sont plus courantes que d’autres.

L’épilepsie

Cette pathologie est difficile à identifier chez les chiens et peut se développer plus facilement chez certaines races :

  • Labrador
  • Golden Retriever
  • Beagles
  • Teckel…

Même si il n’existe aucun traitement pour soigner l’épilepsie, il existe cependant des médicaments pour soulager l’animal.

Les calculs urinaires

Cette anomalie génétique peut se manifester de différentes manières chez l’animal : difficulté à uriner, sang dans les fluides et sécrétions…

D’une manière générale, cette pathologie peut toucher tous les chiens même si on note une présence plus importante chez certaines races :

  • Dalmatien
  • Terre-Neuve
  • Bichon frisé
  • Schnauzer…

Les calculs urinaires peuvent se traiter via un régime spécifique ou une intervention chirurgicale selon le cas concerné.

Myélopathie dégénérative

Une myélopathie dégénérative fait souvent son apparition chez les chiens âgés ou vieillissants et va se manifester par une dégénération progressive des fibres nerveuses.

Cette anomalie génétique se traduit chez l’animal par une faiblesse de l’arrière train pouvant amener à une faiblesse à se tenir debout ou une paralysie.

Chez certaines races de chiens, on observe une plus forte présence de cette pathologie : Berger Allemand, Bouvier Bernois, Carlins…

La myélopathie dégénérative n’a pas de traitement à ce jour mais il existe des solutions pour soulager l’animal et lui fournir une bonne qualité de vie.

Dysplasie de la hanche

Comme dit précédemment, cette pathologie touche le plus souvent les grandes races de chien (Dogue Allemand, Golden Retriever, Saint-Bernard…) qui sont plus susceptibles de développer des problèmes articulaires.

Les animaux atteints de dysplasie doivent être pris en charge le plus rapidement possible car ils seront plus sensibles à l’arthrose avec le temps.

Parmi toutes les anomalies génétiques qui existent, la dysplasie de la hanche est considérée comme un traumatisme pouvant générer de l’arthrose chez le chien ou le chat.

Ce type d’arthrose est qualifié « d’arthrose secondaire » car elle se développe sur une articulation qui fonctionne mal.

Prévention de l’arthrose sur un chien ou un chat

Avec toutes ces anomalies génétiques, il faut savoir que l’arthrose peut aussi toucher les jeunes animaux.

En effet, il n’est pas rare de voir de l’arthrose qui commence à s’installer chez certains jeunes chiens atteints d’une maladie génétique.

Pour améliorer au maximum le bien-être d’un jeune chien, il existe des solutions de dépistage qui devront être réalisés le plus rapidement possible pour son futur bien-être.

Aujourd’hui, de plus en plus d’éleveurs mettent en place un dépistage sur les chiots en amont de l’adoption afin de déceler les anomalies génétiques.

Pour autant, le dépistage passe également par une surveillance de l’animal par son propriétaire qui s’en occupe au quotidien.

Cette surveillance consiste à déceler chez votre animal un changement de comportement par rapport à d’habitude :

  • Manifestation de douleur
  • Grognement lorsque vous le caressez
  • Difficulté à se lever
  • Boiterie à froid
  • Refus de monter des escaliers…

Ces changements sont importants à observer car ils peuvent expliquer un début d’arthrose sur un jeune animal et aider également le vétérinaire à établir un diagnostic.