COVID-19 : Les mesures prisent pendant les séances de soins et les sessions de formations :   CLIQUEZ ICI

Quelles sont les causes de l’arthrose chez le chien et le chat ?

Pour pouvoir identifier l’arthrose sur un chien ou un chat, il est indispensable de connaître les principales causes pouvant expliquer cette pathologie. En effet, même si la cause la plus connue est la vieillesse, il existe d’autres raisons pour lesquelles un chien ou un chat peut être atteint d’arthrose :

  • Le vieillissement
  • Les traumatismes
  • L’obésité ou l’embonpoint
  • Une anomalie génétique
  • Une activité physique intense

Vieillissement

Comme chez l’homme, l’arthrose est une pathologie qui devient plus invalidante avec l’âge. Ainsi, le vieillissement et l’arthrose du chien et chat sont étroitement liés car c’est une cause naturelle provoquant cette pathologie.

Cependant, cette maladie n’est pas réservée exclusivement aux chiens et chats âgés. En effet, il n’est pas rare de voir des débuts d’arthrose chez les jeunes animaux.

Traumatismes

Au cours de sa vie, un chien ou un chat est susceptible de subir des traumatismes divers et variés (chute, luxation, fracture, entorse…). Si les traumatismes ne sont pas correctement pris en charge, cela peut devenir une cause d’arthrose chez l’animal.

Dans ce type de situation, on parlera alors de traumatisme articulaire provoquant l’arthrose avec le temps.

Obésité ou embonpoint

Comme pour l’homme, l’alimentation est un élément pour notre santé mais également celle de l’animal. En effet, si l’alimentation n’est pas gérée correctement chez le chien ou le chat, cela peut être source de problème pour l’avenir.

Par exemple, l’excès de poids est un facteur de risque pouvant provoquer de l’arthrose. Ainsi, l’obésité peut être source d’arthrose chez l’animal qui devra solliciter ses articulations de manière plus importante pour supporter son poids.

Anomalie génétique

Chez le chien, il y a certaines races qui ont des prédispositions à l’arthrose (Labrador, Bouvier Bernois, Rottweiler…). Pour prévenir au maximum les risques d’arthrose, il est primordial de rechercher dès que possible les anomalies articulaires qui sont susceptibles de favoriser le développement de l’arthrose chez le chien.

Pour déceler cela le plus rapidement possible, il conviendra de réaliser un dépistage dès que possible pour assurer le bien-être futur de votre animal.

Activité physique intense

Les chiens sportifs sont particulièrement sensibles à l’arthrose. En effet, les sollicitations des membres sur un chien de travail ou de sport peuvent être nombreuses et parfois excessives selon les disciplines.

Dans certaines activités, comme l’agility ou le ring, les sauts répétés sont susceptibles de créer des microlésions au niveau du cartilage de l’animal.

Par conséquent, une activité physique trop intense chez le chien peut entraîner une évolution arthrosique chez l’animal.