COVID-19 : Les mesures prisent pendant les séances de soins et les sessions de formations :   CLIQUEZ ICI

Pourquoi l’obésité peut-elle causer de l’arthrose chez l’animal ?

De nombreuses causes peuvent être responsable d’une arthrose chez un chien ou un chat. En plus des raisons liées au vieillissement et aux traumatismes, il existe également un autre problème bien courant chez les animaux pouvant entraîner de l’arthrose : l’obésité ou surpoids. Pour mieux comprendre les effets néfastes du surpoids sur l’animal, il est important de bien comprendre à quoi correspond l’obésité :

  • Définition de l’obésité sur un animal
  • Causes de l’obésité chez l’animal
  • Risques de l’obésité par rapport à l’arthrose
Arandir l'image

Obésité chez le chien ou le chat

En France, l’obésité ou surpoids chez le chien ou le chat est un phénomène en progression. En effet, l’obésité touche de plus en plus d’humains mais aussi d’animaux.

Nos amis à quatre pattes ne font pas exception et sont aujourd’hui concerné par le surpoids qui peut être source de biens des ennuis de santé chez les animaux qui en souffrent.

 

Quel est le juste poids pour un animal ?

Chez l’animal, l’obésité commence à partir de 20% au-delà du poids optimal de l’animal. Avant ce stade, on parle de surpoids qu’il ne faut pas pour autant négliger !

En effet, il est important de rappeler que l’obésité est une maladie car elle entraîne des pathologies diverses et peut avoir une influence sur la durée de vie de l’animal.

Certains phénomènes prouvent la gravité de cette pathologie sur l’animal et notamment chez le chien où des premiers signes d’arthrose peuvent apparaître à partir de :

  • 6 ans chez un chien obèse
  • 12 ans chez un chien à son poids optimal

 

Quelles sont les causes de l’obésité chez le chien et le chat ?

Chez le chien ou le chat, la prise de poids est due à un déséquilibre entre l’apport énergétique et la dépense énergétique.

Pour faire simple, le chien consomme davantage d’énergie qu’il n’en dépense. Ce phénomène s’explique par une suralimentation associée à un manque d’exercice physique.

Les risques d’obésité chez l’animal peuvent s’expliquer de différentes manières selon les cas :

Les habitudes de consommation de l’animal

Comme chez les humains, il existe également des mauvaises habitudes chez nos amis à quatre pattes qui vont faciliter la prise de poids :

  • Donner les restes à son animal en plus de son alimentation quotidienne
  • Ne pas respecter les doses journalières conseillées
  • Donner des friandises avec excès…

Toutes ces mauvaises habitudes dépendent principalement du propriétaire de l’animal qu’il faut éduquer sur le sujet de la nutrition afin qu’il puisse prendre conscience des besoins nutritionnels de l’animal et de l’importance que cela représente par rapport à sa santé.

Des prédispositions à l’obésité

En plus de la suralimentation, certains facteurs prédisposants peuvent également amener à l’obésité chez certains animaux :

  • L’âge : chez un chien de plus de 4 ans, le risque d’obésité augmente
  • Le statut sexuel : un animal castré sera plus sujet à l’obésité
  • La race : certaines races sont plus facilement touchées par l’obésité (Labrador, Beagles, Cockers Spaniel…)

Des facteurs comportementaux

Certaines choses peuvent paraître anodines aux yeux des propriétaires mais peuvent entraîner l’obésité chez un chien ou un chat.

Par exemple, un animal aura tendance à moins manger lorsqu’il est seul. Lorsque deux animaux se retrouvent à manger en même temps, ils auront tendance à consommer davantage.

Il convient donc de séparer les animaux au moment du repas afin d’éviter des troubles de l’alimentation.

Obésité et arthrose, quels sont les risques ?

Contrairement aux idées reçues, l’arthrose ne touche pas que les chiens et chats vieillissants.

Dans le monde vétérinaire, il est aujourd’hui certain que l’obésité ou voire même un surpoids augmentera fortement les risques d’arthrose chez un chien ou un chat.

En effet, la surcharge pondérale aura des effets néfastes sur les articulations de votre animal qui vont s’user beaucoup plus rapidement.

Chez le chien ou chat obèse, cette usure plus rapide des articulations est un cercle vicieux qui peut s’expliquer en plusieurs étapes :

  1. L’animal est atteint d’obésité ou d’un surpoids
  2. L’animal devra fournir plus d’efforts pour se déplacer avec sa surcharge pondérale
  3. Cette surcharge pondérale va être supportée au quotidien par ses articulations et ainsi fragiliser son appareil locomoteur dans son ensemble
  4. L’animal n’aura plus envie de se déplacer, ce qui va amplifier l’usure des articulations

En étant obèse, un animal sera plus facilement touché par l’arthrose par le manque d’activité physique qui sera lié à la pénibilité des mouvements.